Îles Canaries

  • Guide web de Tenerife
Canary Islands

Contenu de la page web

Les îles Canaries (Las Islas Canarias) sont un archipel de l’océan Atlantique composé de 8 grandes et 5 petites îles. Elles sont toutes d’origine volcanique. Les îles Canaries appartiennent à l’Espagne, mais elles sont géographiquement plus proches du Maroc.

  • Tenerife
  • Grande Canarie
  • La Gomera
  • La Palma
  • Lanzarote
  • Fuerteventura
  • El Hierro
  • La Graciosa

Le nom de l’archipel vient du latin Canariae Insulae, qui se traduit par « îles des chiens ». Autrefois, les Canaries étaient peuplées de grands chiens, découverts par la première expédition du roi de Maurétanie, Juba II. Deux spécimens furent capturés et ramenés en Mauritanie. C’est ainsi que l’archipel a reçu son nom en général. Cette théorie est étayée par les travaux de l’ancien érudit romain Pline.

Les Canaries sont un lieu de villégiature très prisé des touristes européens. Grâce à un climat unique, la saison de villégiature sur l’archipel dure toute l’année. Outre les vacances à la plage, les Canaries attirent les visiteurs grâce à une nature unique, une cuisine délicieuse, une multitude d’attractions et d’excellentes infrastructures.

Histoire des îles Canaries

History of the Canary Islands

Les îles Canaries sont peuplées depuis l’Antiquité. Les peuples indigènes comprennent les Guanches, les Bimbaches (El Hierro), les Auritas et les Mahoreros. Ces peuples étaient apparentés, mais présentaient d’importantes différences culturelles. Avant l’arrivée des Européens, les habitants des Canaries avaient peu d’interactions entre eux.

Selon les descriptions des conquérants espagnols et autres, les Guanches étaient de type caucasien, avec une peau claire, des cheveux blonds ou foncés et des yeux gris ou bleus.
Les descriptions de la langue unique des Guanches ont survécu jusqu’à nos jours : ils pouvaient communiquer en bougeant simplement les lèvres. Tout aussi intéressant est le langage sifflé utilisé pour envoyer des messages sur de longues distances. La langue sifflée, le Silbo Gomero, est encore préservée sur l’île de La Gomera.

Plusieurs théories ont été proposées sur l’origine des Guanches et d’autres peuples indigènes, y compris leur lien avec les habitants de l’ancienne Atlantide.
Les théories scientifiques modernes associent les Guanches aux Berbères car leurs langues sont similaires.

Cependant, il n’y a pas de réponse définitive à cette question, car le type anthropologique de la population indigène des îles Canaries ne correspond pas à la latitude géographique.

Les aborigènes (Guanches) pratiquaient l’agriculture et l’élevage de porcs, de chèvres et de moutons. Ils fabriquaient leurs outils en pierre et en obsidienne. Ils vivaient dans des grottes naturelles ou artificielles. Les tribus étaient gouvernées par des chefs.

Visualize the conquest of the Canary Islands by Europeans beginning in 1402

La conquête de l’archipel par les Européens a commencé en 1402. Gran Canaria et La Gomera sont capturées par les Français et déclarées terres de Castille et Léon. En 1404, Jean de Béthencourt est proclamé roi des Canaries.

Les habitants de Ténériffe ont résisté et ont tenté de combattre les envahisseurs, ce qui a entraîné des pertes importantes chez les Guanches. La conquête de Ténériffe par les Espagnols a commencé en 1494 et, le 29 septembre 1496, la soumission complète des Canaries a été déclarée.

La plupart des aborigènes sont ensuite morts de diverses souches de grippe, de typhus, de tuberculose et d’autres maladies apportées par les Européens.

Les Canaries ont acquis une importance particulière après la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb. Elles sont devenues une étape importante sur la route de l’Europe vers l’Amérique. C’est pourquoi l’archipel a été convoité par les conquérants et a souvent été la cible d’attaques de pirates. L’archipel des Canaries a été capturé à plusieurs reprises par les Marocains, les Hollandais et les Britanniques.

En 1586 et 1596, les Marocains s’emparent de Lanzarote.

En 1959, Las Palmas est attaquée par les navires de Francis Drake.

En 1599, les Hollandais ont détruit Las Palmas.

En 1657, les Britanniques, sous le commandement de Robert Blake, ont démoli les navires espagnols et se sont battus pour Ténériffe.

Admiral Nelson attempted to capture Santa Cruz de Tenerife

En 1797, des navires commandés par l’amiral Nelson ont tenté de s’emparer de Santa Cruz de Tenerife. On pense que c’est au cours de cette bataille qu’il a perdu son bras.

À partir de 1821, les îles Canaries font partie de l’Espagne et leur capitale est Santa Cruz de Tenerife.

Climat des îles Canaries

Climate of the Canary Islands

Malgré la proximité de la côte africaine, le climat des Canaries n’a pas grand-chose à voir avec celui de l’Afrique. L’ensemble de l’archipel jouit d’un climat tropical d’alizés, caractérisé par des fluctuations de température minimes et un temps chaud et sec. La zone climatique locale est fortement influencée par l’interaction des alizés humides de l’océan Atlantique et des vents secs de l’harmattan en provenance d’Afrique.

Aucune île de l’archipel des Canaries ne connaît le froid, même en plein hiver, et il n’y a pas de saison des pluies.

La température des îles Canaries est assez agréable à tout moment de l’année. Cependant, en raison du relief, chaque île possède ses propres caractéristiques climatiques. Tenerife, La Palma et Gran Canaria ont des volcans et des montagnes qui influencent le temps dans différentes parties de l’île. Le temps est généralement sec et chaud au pied des montagnes, mais plus on monte, plus la température de l’air est basse. Les sommets des montagnes sont recouverts d’une couche de neige en hiver. Cela crée une grande diversité climatique. Par exemple, Ténérife compte 28 zones microclimatiques, et le temps au nord et au sud diffère considérablement malgré la taille relativement petite de la région.

Tenerife est connue comme « l’île de l’éternel printemps », avec une température moyenne annuelle qui varie de façon insignifiante, avec des fluctuations ne dépassant pas 7 degrés. À Gran Canaria, la température diurne minimale est de +20°C en hiver et de +30°C en été. Lanzarote est connue pour sa quasi-absence de pluie, tandis que Fuerteventura est connue pour ses températures stables tout au long de l’année et ses vents forts.

Météo des îles Canaries par mois

Weather on the Canary Islands by Months

Météo en janvier

Les îles Canaries offrent un climat chaud et agréable en hiver. Sur la plus grande île de l’archipel, Tenerife, les températures diurnes en janvier ne descendent pas en dessous de +20°C, et les températures nocturnes sont de +14°C, mais il pleut parfois pendant cette période. La température de l’eau de mer est de +19°C. A Fuerteventura, l’air se réchauffe jusqu’à +25°C le jour et +14°C la nuit. La Grande Canarie est également très chaude, la température de l’air y est supérieure de quelques degrés à celle de Ténérife, et les jours de pluie y sont moins nombreux. Lanzarote est plus fraîche en hiver : l’air se réchauffe jusqu’à +19°C le jour, la nuit – à +13°C. Les indicateurs de température sont similaires à La Palma.

Météo en février

Le temps sur les îles Canaries en février est tout à fait propice à des vacances détendues. Sur Tenerife et Fuerteventura, la température de l’air ne change pas beaucoup et se maintient entre +14 et +20°C. Il fait un peu plus chaud à Gran Canaria – +15-+21°C, et la durée du jour est d’environ 11 heures. A Lanzarote et La Palma, l’air se réchauffe jusqu’à +13-+19°C.

Météo en mars

Le mois de mars aux Canaries est assez chaud, le temps est excellent pour les excursions et les voyages. La température de l’eau de mer est de +18-19°C, ce qui ne favorise pas la baignade, mais vous pouvez bronzer sur les plages. Cette période est également appréciée par les amateurs de sports nautiques. Sur Tenerife, la température de l’air en mars est de +15°C la nuit et de +21°C le jour, la lumière du jour dure 12 heures. Temps similaire à cette période sur Fuerteventura et Lanzarote, 1-2 degrés plus chauds sur Gran Canaria. A La Palma, l’air se réchauffe jusqu’à +20°C le jour, la nuit jusqu’à +14°C.

Météo en avril

En avril, il fait encore plus chaud sur les îles Canaries, l’eau de l’océan se réchauffe jusqu’à +20-21°C, la lumière du jour passe à 13 heures. Pendant cette période, tout devient vert, le temps est chaud mais pas brûlant. Une période idéale pour des vacances actives et des voyages dans ce coin de paradis. À Tenerife et à Fuerteventura, la température diurne atteint +22°C, et la nuit +15°C. À Gran Canaria, il fait un degré de plus. A Lanzarote, la température est de +20°C le jour et de +13°C la nuit. A La Palma, la température est de +14-+21°C.

Météo en mai

En mai, la saison touristique active commence, favorisée par une augmentation de la température moyenne journalière. A Tenerife, la journée est à +24°C, la nuit à +16°C, la durée du jour est de 14 heures. Il ne pleut pratiquement pas. Des indicateurs de température similaires en mai sont également présents à Gran Canaria. En mai, Fuerteventura attire les amateurs de surf et de planche à voile. La journée, il fait chaud (+23°C), la nuit (+16°C). À Lanzarote, la température de l’air est la même qu’à Fuerteventura, mais il n’y a pas de vents forts. C’est une excellente période pour visiter le parc national local. A La Palma, les indicateurs de température sont de +22°C le jour et de +15°C la nuit.

Météo en juin

Le mois de juin aux Canaries est déjà assez confortable pour des vacances à la plage. L’océan n’est pas encore chaud, mais il se réchauffe jusqu’à atteindre une température acceptable de +21°C. La température de l’air sur Tenerife et Gran Canaria atteint +26°C le jour, +18°C la nuit, la lumière du jour dure 14 heures. À Fuerteventura et à Lanzarote, les températures confortables de +18 à +25 °C ouvrent de nouvelles possibilités de loisirs actifs et de promenades. A La Palma, il fait un peu plus frais – +17-24°C, mais aussi assez chaud.

Météo en juillet

En juillet, les îles Canaries sont visitées par le plus grand nombre de touristes, la saison des stations balnéaires bat son plein. Le temps en juillet est parfaitement adapté aux vacances à la plage, l’océan se réchauffe jusqu’à +22-23°C, la lumière du jour dure 14 heures. La température de l’air à Tenerife, Gran Canaria, Fuerteventura monte à +27-28°C pendant la journée et à +19-20°C la nuit. À Lanzarote et à La Palma, il fait un peu moins chaud.

Météo en août

En août, les indicateurs de température atteignent leur maximum annuel, l’air se réchauffe jusqu’à +29°C et plus pendant la journée, la nuit – jusqu’à +21°C, la température de l’eau de mer – +23-24°C. Il fait également chaud dans tout l’archipel des Canaries.

Météo en septembre

En septembre, c’est l’âge d’or, il y a moins de touristes, mais le temps est agréable avec de la chaleur, du soleil et une mer douce. Sur Tenerife et Gran Canaria, l’air se réchauffe jusqu’à +28°C le jour et jusqu’à +20°C la nuit, l’océan se réchauffe jusqu’à +23°C. En septembre, la lumière du jour dure 12 heures. A Fuerteventura, Lanzarote et La Palma, l’air se réchauffe jusqu’à +26-27°C le jour et jusqu’à +20°C la nuit.

Météo en octobre

Le mois d’octobre est une période idéale pour passer du temps dans les îles Canaries. A cette époque, l’océan est encore assez chaud, la température de l’air pendant la journée est de +25-27°C, la nuit de +22-23°C. La lumière du jour diminue légèrement, en octobre elle est égale à 11 heures. Les premières pluies se produisent déjà en octobre.

Météo en novembre

Le mois de novembre est encore assez confortable pour les vacances à la plage, la température de l’eau reste à +22-24°C, l’air se réchauffe à +23°C pendant la journée et à +17-18°C. En novembre, Tenerife et La Palma comptent jusqu’à 8 jours de pluie, Gran Canaria et Fuerteventura – 3-4 jours de pluie, la lumière du jour dure 11 heures. En règle générale, les pluies sont de courte durée et ne gênent pas le repos. C’est une excellente période pour les excursions.

Météo en décembre

En décembre, l’eau de l’océan se refroidit jusqu’à +20°C, mais le temps reste chaud. Dans la journée, sur l’archipel des Canaries, l’air se réchauffe jusqu’à atteindre une température confortable de +20-22°C. Le soir et la nuit, des vêtements chauds peuvent être nécessaires, car la température de l’air ne dépasse pas +14-16°C. En décembre, la lumière du jour dure 10 heures.

Géographie des îles Canaries

Geography - Map of the Canary Islands

Combien y a-t-il d’îles Canaries ? 7 grandes et 6 petites. La plus grande de l’archipel des Canaries est Tenerife, sa superficie est de 2057 km². La deuxième est Fuerteventura (1659 km²). La troisième est Gran Canaria (1532 km²). Viennent ensuite : Lanzarote (795 km2), La Palma (708 km2), La Gomera (378 km2) et El Hierro (277 km2). Parmi les petites îles, seule La Graciosa est habitée. L’archipel des Canaries forme, avec les Açores, les îles du Cap-Vert et Madère, la Macaronésie. Où se trouvent les îles Canaries ? Si vous trouvez les îles Canaries sur une carte du monde, il apparaît clairement qu’elles sont géographiquement beaucoup plus proches de l’Afrique que de l’Europe. La distance qui les sépare de la côte espagnole est de 1 300 km, et celle qui les sépare de l’Afrique est de 96 km. Carte des îles Canaries

Sur la carte, les îles Canaries sont situées en demi-cercle du sud-ouest au nord-est, sur une longueur de 500 km. Les îles Canaries sont situées dans l’océan Atlantique. Elles sont situées entre 27°38′ et 29°35′ de latitude nord et 13°20′ et 18°14′ de longitude ouest.

Transports dans les îles Canaries

Transportation in the Canary Islands

Le système de transport des îles Canaries peut être divisé en deux types : les liaisons entre les îles et la desserte d’une île spécifique. Il existe une connexion de transport entre l’Espagne continentale et les principales îles par voie aérienne et maritime.

Ferries

Des ferries circulent entre le continent et les îles Canaries et entre certaines d’entre elles. Un voyage en ferry de l’Espagne aux Canaries sera assez long. Le transport par ferry maritime est assuré par la compagnie Trasmediterranea. Ses ferries partent de la ville de Cadix à destination de la Grande Canarie et de Ténériffe. Le voyage jusqu’à Tenerife dure 60 heures, celui jusqu’à Gran Canaria 40 heures. Un billet pour un siège coûte environ 150 euros, une cabine séparée est beaucoup plus chère – environ 600 euros. Les ferries relient l’Espagne aux Canaries quatre fois par mois. Les billets peuvent être achetés en ligne sur le site de la compagnie. Les horaires exacts y sont également disponibles. La communication par ferry entre les îles est assurée par trois compagnies :

  • Fred Olsen
  • Naviera Armas
  • Acciona Trasmediterranea

Les ferries de ces compagnies diffèrent en termes de prix, de vitesse de déplacement et d’horaires. Les ferries les plus rapides sont exploités par Fred Olsen. Par exemple, le trajet de Gran Canaria à Fuerteventura en ferry Fred Olsen dure environ deux heures, tandis que le trajet en ferry Armas et Acciona dure six heures. De Tenerife à Gran Canaria, le ferry Fred Olsen dure une heure, tandis que les ferries Armas et Acciona mettent 3 à 4 heures. Cependant, le coût du voyage diffère également : un voyage en ferry Fred Olsen vous coûtera de 45 à 84 euros, tandis qu’un voyage en ferry Armas et Acciona vous coûtera de 23 à 36 euros.

Communication aérienne

Les vols vers les îles Canaries sont possibles depuis l’Espagne et d’autres villes européennes. Toutes les îles de l’archipel disposent d’un aéroport international, et Tenerife en a même deux, situés dans des parties différentes, au nord et au sud. Les aéroports acceptent les vols internationaux et nationaux. Les meilleures chances d’acheter des billets bon marché sont pour les vols au départ de Barcelone et de Madrid, où les compagnies aériennes Iberia, Air Europe, Spanair, Jet Airways, Smart Wings, Vueling, Edelweiss volent. Il est également possible de rechercher des vols avec escale à Berlin, Prague, Bruxelles.

Les avions peuvent également être utilisés pour se rendre sur une île voisine de l’archipel. Les avions des compagnies aériennes Canaryfly et Binter Canarias assurent la liaison entre ces îles. Ces vols sont très courts, le vol le plus long Tenerife – Lanzarote dure une heure, les vols vers les autres îles de l’archipel ne durent pas plus d’une demi-heure.

Si vous prévoyez un tel voyage, il est préférable d’acheter les billets à l’avance, car les vols internes sont très prisés.

Aéroports des îles Canaries

  • Tenerife
  • 1. Aéroport de Tenerife Sud
  • 2. Aéroport de Tenerife Nord
  • Grande Canarie : Aéroport de Grande Canarie (Las Palmas)
  • La Palma : Aéroport de La Palma, Santa Cruz De La Palma
  • Fuerteventura : Aéroport de Fuerteventura
  • Lanzarote : Aéroport de Lanzarote
  • La Gomera : Aéroport de La Gomera
  • El Hierro : Aéroport de El Hierro
  • La Graciosa : uniquement par ferry

Billets d’avion pour les îles Canaries

La langue dans les îles Canaries

Lorsqu’ils partent en voyage, nombreux sont ceux qui se posent la question de savoir quelle est la langue parlée aux Canaries. Les Canaries font partie de l’Espagne et, par conséquent, la seule langue officielle est l’espagnol (castillan). Cependant, l’éloignement du continent et l’influence de la langue de la population indigène ont conduit à la formation du dialecte canarien de la langue espagnole. Il est similaire à l’andalou mais possède ses propres caractéristiques.

Dans les grandes villes et les stations balnéaires, l’espagnol standard est généralement utilisé, mais dans les petits villages et là où la population locale prédomine, c’est le dialecte canarien qui est utilisé, caractérisé par des mots plus courts et des différences dans la prononciation de certains sons. Le discours des Canariens peut être difficile à comprendre en raison de certains mots qui n’ont survécu qu’aux Canaries et qui ont été oubliés depuis longtemps sur le continent. Le dialecte canarien comprend également un certain nombre d’emprunts à la langue guanche.

À La Gomera, la langue sifflée Silbo, unique en son genre, est encore préservée aujourd’hui. Elle était utilisée par les indigènes pour transmettre des messages sur de longues distances.

Attractions des îles Canaries

Que voir aux îles Canaries ? Cette question est posée par tous les touristes qui préparent leurs vacances. Les Canaries sont tellement riches en attractions naturelles et historiques que la seule difficulté qui peut se poser est de savoir comment faire tenir toutes les excursions dans le temps limité des vacances.
Les touristes ont à leur disposition des parcs et réserves naturels uniques, des monuments architecturaux, des infrastructures de divertissement.

Volcan Teide

Parc national du Teide

Le Teide. L’attraction naturelle la plus célèbre des Canaries se trouve à Ténériffe. Le volcan Teide est le point culminant de l’Espagne, avec une hauteur de 3718 m. Il est entouré par le parc national du Teide, où vous pouvez voir des plantes endémiques uniques, des rochers aux formes fantastiques et des paysages étrangers.

Parc naturel de Corralejo

Parque Natural Dunas de Corralejo - Fuerteventura

Le parc naturel de Corralejo (Parque natural de Corralejo) est situé au nord-est de Fuerteventura. Son territoire comprend les célèbres dunes d’El Jable, le volcan Montaña Roja et de magnifiques plages. La végétation du parc est clairsemée et désertique, mais le parc abrite des oiseaux exotiques, des insectes rares et des reptiles.

Parc national de Timanfaya

Le parc national de Timanfaya (Parque Nacional de Timanfaya) est situé à Lanzarote. Ce parc présente de fantastiques paysages d’origine volcanique, qui rappellent les Martiens. Son territoire abrite environ 220 volcans dormants de petite et moyenne taille. Le parc couvre une superficie de 51 km².

Forêt ancienne d’Anaga

Forêt ancienne d'Anaga - Tenerife

L’ancienne forêt d’Anaga, à Tenerife, plaira aux amoureux de la nature et aux randonneurs. Elle est située sur le versant nord-est du volcan Teide. La plupart des arbres de la forêt ont le même aspect qu’il y a 20 millions d’années. La forêt d’Anaga a préservé des espèces uniques de plantes endémiques.

Dunes de Maspalomas

Dunas de Maspalomas

Les dunes de Maspalomas (Dunas de Maspalomas) – un endroit d’une beauté fantastique situé dans la partie méridionale de Gran Canaria. Elles couvrent une superficie de 403 hectares et constituent un désert miniature. Parmi les dunes, vous pouvez rencontrer des animaux rares et des plantes uniques.

Gorges de Masca

Masca Tenerife

Les gorges de Masca (Barranco de Masca) – une attraction naturelle de Ténériffe, un endroit qui plaira aux amateurs de beaux paysages. Les gorges sont de nature volcanique. Elle est située au nord-ouest, près des falaises de Los Gigantes. Les gorges de Masca sont traversées par un sentier de randonnée qui s’étend sur 9 km.

Parc national de Tamadaba

Le parc national de Tamadaba (Parque natural de Tamadaba) est la plus grande attraction de la Grande Canarie. Le parc s’étend sur 7,5 milliers d’hectares à une altitude de 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Plusieurs dizaines d’espèces de plantes poussent dans le parc, que l’on ne trouve qu’ici.

Lagon vert (Charco Verde)

La lagune verte (Charco Verde) est l’une des principales attractions de Lanzarote. Le lagon a été formé en 1730 à la suite d’une éruption volcanique. Le lagon vert est un petit lac aux eaux d’un vert éclatant, entouré de roches volcaniques.

Grottes de Jameos del Agua

Les grottes de Jameos del Agua (Jameos del Agua) à Lanzarote font partie d’un complexe de grottes. Contrairement à d’autres grottes, Jameos del Agua a été modifiée par l’homme. Sous la direction de Cesar Manrique, un complexe unique a été créé. La grotte se compose de deux grottes, d’une galerie ouverte et d’un lagon artificiel d’eau turquoise. Une salle de concert est organisée dans la grande grotte. Le complexe comprend également un restaurant souterrain.

L’île aux loups

L’île aux loups (Isla de Lobos) est située près de Fuerteventura. Elle offre une nature sauvage intacte et la possibilité d’observer des plantes endémiques.

Pyramides de Guimar

Pirámides de Güímar - Tenerife

Pyramides de Guimar (Pirámides de Güímar) – un monument architectural intéressant situé à Tenerife. Les pyramides ont une forme géométrique correcte et sont construites en pierres volcaniques. On ne sait pas exactement qui les a construites.

Maison de Colomb-Musée

La maison-musée de Colomb (Casa Museo de Colón) est la principale attraction de Gran Canaria. Il s’agit de l’ancienne résidence du gouverneur, construite au début du XVe siècle. L’exposition du musée est répartie dans 12 salles, dans la cour et même au sous-sol.
Musée archéologique et grotte peinte
Musée et parc archéologique de Cueva Pintada (Museo y Parque Arqueológico Cueva Pintada) – un grand complexe muséal construit sur le site d’une ancienne colonie guanche à Gran Canaria. Des fouilles sont en cours sur le territoire du musée.

Musée du sel

Le musée du sel (Museo de la Sal) est situé à Fuerteventura. Son exposition présente le processus d’extraction du sel marin.

Jardin botanique Viera y Clavijo

Le jardin botanique Viera y Clavijo de Gran Canaria (Jardín Botánico Canario Viera y Clavijo) est situé à flanc de montagne. Son territoire contient une énorme collection de plantes rares provenant du monde entier. Le jardin botanique couvre une superficie de 27 hectares.

Parc Palmitos

Le parc Palmitos (Palmitos Park) est situé dans le sud de la Grande Canarie et combine les fonctions de réserve naturelle, de zoo et d’espace de divertissement. Le parc possède une grande collection de plantes, d’insectes et d’animaux, dont 1000 espèces de palmiers et 150 espèces d’oiseaux.

Parc Loro

Le parc Loro (Loro Parque) est l’un des endroits les plus merveilleux de Ténériffe. Le parc abrite environ 300 espèces de perroquets, ainsi que des pingouins, des dauphins, des orques et d’autres animaux.

Parc Oasis

Oasis Park (Parc de l’Oasis) – une zone naturelle dans le sud-est de Fuerteventura, couvrant une superficie de 80 km². Le parc combine avec succès un jardin botanique, un zoo et des zoos de contact.

La meilleure île des Canaries

Il n’y a pas de réponse définitive à la question de savoir quelle est la meilleure île des Canaries. Il est préférable de commencer à découvrir les Canaries à partir de Tenerife. C’est la plus grande île en termes de superficie, avec une infrastructure touristique bien développée, de belles plages et de nombreuses attractions.
Pour des vacances calmes et mesurées, Fuerteventura convient, elle attire avec ses nombreux kilomètres de plages, un petit nombre de personnes. Elle est également très populaire parmi les surfeurs.
Chaque île des Canaries est unique et possède ses propres caractéristiques. La deuxième île la plus populaire parmi les touristes est Gran Canaria. En son centre se trouve le volcan Pico de las Nieves, éteint depuis longtemps. La Grande Canarie est un continent en miniature, où le désert est remplacé par des jungles et la côte par trois cents plages.

Quelle île choisir pour partir aux Canaries ? Tout dépend du type de repos que vous préférez. La première chose à prendre en compte est le transport. Tenerife et Gran Canaria sont beaucoup plus développées en tant que stations balnéaires. Les aéroports de ces îles acceptent un grand nombre de vols en provenance du monde entier. Cela vous permet de choisir une connexion pratique et d’acheter des billets d’avion bon marché.

Tenerife est célèbre pour sa diversité naturelle et climatique. Vous y trouverez toujours une station balnéaire à votre goût : l’animée Las Americas, la respectable Costa Adeje, le rêve des surfeurs El Medano, la calme Puerto de la Cruz.

La Grande Canarie attire par ses plages de sable chic et ses dunes, il y a de nombreuses stations balnéaires où viennent les surfeurs et les véliplanchistes.

Fuerteventura et La Palma offrent de belles plages et de beaux hôtels, mais ils ont chacun leurs spécificités. Fuerteventura est constamment venteuse, elle est donc plus propice aux sports nautiques. La Palma attire par sa mer de verdure, son relief unique et ses plages de camphre. Elle est également intéressante pour les plongeurs, les amateurs de loisirs actifs et les randonneurs.

Lanzarote et La Gomera sont plus intéressantes comme lieu d’excursion d’un ou deux jours pendant que vous vous reposez à Tenerife ou à Gran Canaria.

Communication, Internet aux îles Canaries

Communication, Internet on the Canary Islands

La communication moderne aux îles Canaries : Tout ce que vous devez savoir

La communication mobile pour tous : Les îles Canaries sont desservies par les principaux opérateurs : Movistar, Orange, Vodafone et MásMóvil, qui offrent une couverture 4G/LTE de qualité. Pour les citoyens de l’Union européenne, l’itinérance aux Canaries, comme dans toute l’Espagne, n’entraîne pas de dépenses supplémentaires grâce à la politique « Roam Like at Home ». Il est recommandé aux touristes étrangers d’acheter une carte SIM locale pour économiser de l’argent.

Internet à haut débit : Les îles sont bien équipées en matière d’accès à l’internet à haut débit via l’ADSL et la fibre optique dans les villes et les stations balnéaires, et dans les endroits plus reculés, via les réseaux mobiles et le satellite. Le Wi-Fi gratuit est largement disponible dans les cafés, les restaurants et les espaces publics.
Innovation et développement : L’introduction de réseaux 5G sur les îles les plus populaires a été récemment annoncée, promettant de révolutionner l’accès à l’internet mobile, en fournissant une vitesse et une fiabilité de communication encore plus élevées.

Conseils aux voyageurs : Les citoyens de l’UE n’ont pas de problème d’itinérance, mais il vaut la peine de vérifier les conditions de votre tarif avant le voyage. Pour les ressortissants de pays tiers, nous vous conseillons de louer un routeur Wi-Fi portable ou d’acheter une carte SIM locale avec un volume de données suffisant.

Choisir un opérateur : Déterminez vos besoins et votre itinéraire à l’avance pour choisir l’opérateur qui offre la meilleure couverture dans les zones qui vous intéressent. Vérifiez les offres et les tarifs actuels directement auprès des opérateurs ou dans leurs points de vente sur les îles.

Conclusion : Grâce aux technologies de communication modernes, les îles Canaries offrent à leurs visiteurs et à leurs résidents un accès fiable aux communications mobiles et à l’internet. Utilisez nos conseils pour rester connecté tout en explorant les beautés et les particularités de cet archipel étonnant.

Hôtels des îles Canaries

Hotels on the Canary Islands

Les Canaries sont un lieu de villégiature populaire où les touristes arrivent à tout moment de l’année. Des plages magnifiques, des infrastructures développées et un grand choix d’hôtels sont autant d’atouts pour passer de bonnes vacances.

Sur la côte de Tenerife, Gran Canaria, Fuerteventura, vous trouverez des hôtels 5* luxueux et des hôtels 3-4* abordables.
Les Canaries disposent d’hôtels de chaînes de renommée mondiale : H10, Best, Melia Hotels International, Iberostar, etc.
En réservant une chambre dans un hôtel de chaîne, vous êtes sûr de bénéficier d’un niveau de service élevé.

Le coût de l’hébergement dans les hôtels commence à 15 euros pour un lit dans une auberge, une chambre dans un hôtel 4-5* coûtera 45-80 euros par jour.

 

Les îles

Tenerife

El Medano - Tenerife

Tenerife est l’île la plus grande et la plus peuplée de l’archipel des Canaries. Grâce à son climat unique, Tenerife est une station balnéaire européenne très appréciée des touristes tout au long de l’année. Malgré sa taille relativement petite, les parties sud et nord de l’île ont des climats très différents. Le sud de Tenerife est protégé des alizés froids par un plateau montagneux, ce qui fait qu’il ne pleut pratiquement pas et qu’il y a toujours du soleil. C’est dans le sud que se trouvent les stations balnéaires les plus populaires, comme Las Americas, Los Cristianos et Costa Adeje.

Le nord de Tenerife bénéficie d’un climat plus humide, ce qui a une incidence positive sur la quantité de végétation environnante. La partie nord est toujours verte, avec des vallées fertiles où l’on cultive du raisin, des légumes et des fruits. La capitale, Santa Cruz de Tenerife, est située au nord-est.

Malgré le temps plus frais, le tourisme se développe également dans cette région, balayée par les alizés du nord. La toute première station balnéaire de Tenerife, Puerto de La Cruz, est située au nord et est traditionnellement appréciée des touristes d’Europe occidentale.

Les vacances à Ténérife ne sont pas seulement synonymes de soleil et de plages ; l’île est également intéressante pour ses attractions naturelles et historiques, ainsi que pour ses parcs d’attractions.

Pour rendre vos vacances inoubliables, ne manquez pas de faire l’ascension du mont Teide, qui est le point culminant de l’Espagne, de vous promener dans les gorges de Masca et d’admirer les falaises de Los Gigantes. Avec des enfants, il vaut la peine de visiter le parc Siam, le Loro Parque et le parc de l’Aigle.

Grande Canarie

Meloneras - Gran Canaria

La Grande Canarie est la troisième région de l’archipel des Canaries en termes de superficie et la deuxième en termes de population. Elle est située à seulement 60 miles de la côte africaine. Le volcan Pico de las Nieves, situé dans la partie centrale, la divise en deux parties, l’une septentrionale et l’autre méridionale. Le volcan culmine à 1949 m. Las Palmas de Gran Canaria est la capitale de Gran Canaria et la deuxième capitale de la communauté autonome des Canaries.

La Grande Canarie est considérée comme un continent en miniature ; en une journée, vous pouvez visiter les montagnes, où il fait assez frais, les dunes de Maspalomas, qui ressemblent à un désert, et la côte.

La plupart des hôtels et des plages aménagées sont situés dans sa partie méridionale. Elle est protégée de manière fiable des vents et des alizés froids. Les plages du nord de la Grande Canarie attirent les surfeurs et les véliplanchistes, car elles sont toujours venteuses.

La plage la plus spectaculaire de Gran Canaria est celle de Maspalomas, suivie de près par la plage de la capitale, qui s’étend sur 4 km.

Les principaux centres touristiques de Gran Canaria sont Maspalomas, Puerto Rico et Puerto de Mogan.

L’attraction la plus célèbre de Gran Canaria est la dune de sable de Maspalomas, qui ressemble à un désert miniature. La Grande Canarie possède également un intéressant jardin botanique, un musée archéologique, une maison de Christophe Colomb, un parc aux crocodiles et la caldeira du volcan Bandama. Pour les enfants, il vaut la peine de visiter le parc d’attractions Holiday World, le parc aquatique Ocean Park et le parc aquatique.

Fuerteventura

Corralejo Fuerteventura

Fuerteventura est considérée comme la deuxième plus grande île de l’archipel des Canaries. Malgré sa taille, elle est peu peuplée et l’infrastructure touristique est sous-développée. Autrefois, Fuerteventura était presque entièrement boisée, mais à l’époque des conquistadors espagnols, les forêts ont été coupées pour la construction navale. Aujourd’hui, sa végétation est assez clairsemée et elle n’est pratiquement pas protégée des vents.

Sa capitale est Puerto del Rosario.

Les principales stations balnéaires de Fuerteventura sont situées sur la péninsule de Jandia : Costa Calma, Playa Matorral, Morro del Jable, Playa de Corralejo, Caleta de Fuste. Elles sont parfaites pour des vacances tranquilles en famille.

Fuerte compte plusieurs dizaines de plages de sable blanc. Les plages du nord et de l’ouest sont appréciées des surfeurs en raison des vents constants.

La plus grande plage de Fuerteventura est Sotavento, située dans sa partie orientale. Sa longueur est de 30 km.

Il n’y a pas beaucoup d’attractions sur l’île. La principale est le parc national des « Dunes de Corralejo ».

Le point culminant est le Pico de la Zarza, qui s’élève à 807 mètres. Plusieurs sentiers de randonnée pittoresques traversent la montagne.

Les amateurs de plantes exotiques devraient visiter le parc de cactus, qui abrite une collection de 2500 espèces de plantes grasses.

Il serait très intéressant de visiter la ville de Betancuria, où les bâtiments anciens sont bien conservés. Un musée archéologique se trouve également dans la ville.

Lanzarote

Lanzarote est la quatrième plus grande île et la plus orientale des îles Canaries. Lanzarote est assez différente de ses voisines, car elle compte environ 300 volcans à sa surface. C’est pourquoi on l’appelle aussi « l’île des montagnes qui crachent le feu ». Une grande partie de Lanzarote est recouverte de cendres volcaniques et de basalte. La carte de visite de Lanzarote est son paysage lunaire unique. Une grande partie de l’île fait partie d’une réserve, les endroits où vous pouvez vous promener librement sont donc limités.

Les plus belles plages de Lanzarote se trouvent dans la partie sud de l’île, dans la baie de Papagayo. Le sable blanc, la mer turquoise et l’eau claire attirent les touristes.

Il n’y a que trois stations balnéaires à Lanzarote : Costa Teguise, Playa Blanca et Puerto del Carmen. En raison des vents constants, elles sont plus populaires auprès des surfeurs que des amateurs de plage.

Parmi les attractions de Lanzarote, le Castillo de San Jose, construit au XVIIIe siècle, présente un certain intérêt. À l’intérieur du château se trouve un musée d’art contemporain.

Vous pourrez également découvrir le champ de volcans La Corona, la grotte Cueva de los Verdes et le cratère vert El Golfo.

Séparément, des objets créés conjointement par la nature et l’homme doivent être mis en évidence : le jardin de cactus, les falaises de Famara, les grottes de Jameos del Agua. Ce sont des créations de Cesar Manrique, un ami de Picasso.

La Palma

Petite île appartenant à l’archipel des Canaries. Elle est d’origine volcanique, certains volcans sont encore actifs aujourd’hui, la dernière éruption datant de 1971. La Palma est très verte et la plus chaude des îles Canaries. En 2002, La Palma a été déclarée réserve mondiale de la biosphère par l’UNESCO. C’est l’un des rares endroits de la planète où des forêts reliques de pins et de lauriers ont été préservées.

Mais le tourisme à La Palma ne fait que se développer – en raison de la côte rocheuse, il manque de plages confortables.

Les stations balnéaires les plus célèbres de La Palma : La Fajana, Santa Cruz, Los Cancajos, Charco Azul.

La plus grande plage de sable volcanique noir se trouve à Puerto Naos. Elle a reçu plusieurs fois le drapeau bleu, ce qui confirme sa propreté et sa sécurité.

Pour des vacances avec des enfants, la plage de Charco Verde est idéale.

Il y a peu d’attractions sur l’île. Les objets historiques et architecturaux sont concentrés dans la capitale. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire de l’île et admirer l’architecture ancienne, rendez-vous à Santa Cruz de la Palma.

La Gomera

San Sebastian de La Gomera

La Gomera est l’une des plus belles de l’archipel des Canaries, mais en tant que station balnéaire, elle est sous-développée. La plupart des touristes viennent à La Gomera pour une excursion d’une journée.

Le seul centre de villégiature est Valle Gran Rey, qui s’étend sur plusieurs villages. Les touristes européens y passent principalement leurs vacances.

La capitale est San Sebastian de La Gomera. C’est là que se concentrent la plupart des attractions. Au cours de l’excursion, il vaut la peine de voir la forteresse de Christophe Colomb, l’église de la Virgen de Asuncion, où, selon la légende, Christophe Colomb a prié avant son voyage, la tour Torre del Conde. Il est également intéressant de se promener dans les forêts de lauriers, où les arbres atteignent 20 mètres de haut, sur les sentiers de montagne et dans les ravins.

Dans le parc national de Garajonay, environ 450 espèces de plantes rares sont collectées.

El Hierro

Mirador de Jinama

El Hierro est la plus petite des îles Canaries. Elle est d’origine volcanique et la dernière éruption volcanique sous-marine s’est produite très récemment, en 2011. Le tourisme y est pratiquement inexistant, car il n’y a presque pas de plages de sable à El Hierro.

La capitale est la ville de Valverde.

Peu de touristes viennent ici pour faire de la plongée à la station de La Restinga, qui a le statut de réserve naturelle marine.

Le seul monument historique est l’église Santa Maria de la Concepcion, construite en 1767.

El Hierro possède également la réserve naturelle de La Garajonay, où vivent des espèces rares de lézards.

La Graciosa

La Graciosa est la seule île habitée parmi les petites îles de l’archipel des Canaries. Sa superficie totale n’est que de 27 km2 et elle est située à 2 km de Lanzarote. La Graciosa n’est pas touristique, la population locale se compose de pêcheurs et de travailleurs portuaires.

Il n’y a que deux établissements sur ce territoire : les villages de Caleta del Sebo et de Pedro Barba.

La circulation automobile est interdite à La Graciosa, le seul moyen de transport disponible étant la bicyclette.

Il n’y a pas d’hôtel sur le site, les touristes viennent donc pour une journée.

La principale attraction de l’île est la magnifique plage Playa de las Conchas au sable doré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut